La traduction de Rising Constellation

La traduction de Rising Constellation du français vers l’anglais a toujours été un élément intégral du plan de sortie de Blackflag Games Studio. Cela dit, ce n’est que lorsque les questions et les commentaires sur la version anglaise du jeu ont commencé à s’accumuler que nous avons pris conscience de l’urgence d’un tel projet.

Nous avions initialement prévu de traduire le jeu en anglais directement après sa sortie complète. Nous voulions attendre de le traduire une fois que toutes les fonctionnalités et caractéristiques étaient bien implémentées. Il était probable que les éléments textuels du jeu seraient en constante évolution au cours des derniers mois de développement et nous avions supposés qu’il serait plus efficace de tout traduire d’un seul coup, une fois que la version française du jeu serait terminée et que nous serions satisfaits de son champ lexical.

Cependant, après avoir reçu des questions et des commentaires comme ceux ci-dessous suite à la sortie du jeu en accès anticipé le 25 novembre 2020, nous avons rapidement décidé de pousser le projet de traduction plus haut sur notre liste de priorités afin de satisfaire la demande pour une version anglaise du jeu.

Nous avons commencé le grand projet de traduction anglaise au début du mois de janvier 2021. Nous espérions traduire l’intégralité du texte du jeu (ou du moins les portions de texte qui existaient jusqu’alors) en quelques semaines. Nous n’avions aucune idée de la quantité de texte à traduire, du temps que prennent des traductions de cette ampleur, ni des outils que nous pouvions utiliser pour faciliter le processus de traduction. Heureusement, notre collègue et l’un des deux traducteurs, Gencive Kahn, a déniché un outil extrêmement utile qui a joué un rôle déterminant dans le processus de traduction.

L’outil en question, Weblate, est un logiciel libre de localisation qui s’intègre à Git et qui permet de pousser et de fusionner automatiquement des modifications dans le code (en l’occurrence le code du jeu). Une fois cet outil open-source déployé dans notre infrastructure, nous avons pu localiser tous les éléments de texte du jeu et les entrer dans le registre de termes de Weblate. Ces termes, appelés chaînes, peuvent aller d’un seul mot à des paragraphes entiers de texte. Les chaînes représentent les différents emplacements dans lesquels le texte du jeu peut être trouvé dans les lignes de code. Une fois qu’une chaîne est localisée, elle devient essentiellement une sorte de boite vide dans laquelle différentes versions de la chaîne peuvent être insérées en fonction de la langue choisie. C’est un excellent moyen de séparer le développement du jeu de la traduction afin d’éviter le besoin de créer des builds différents du jeu pour chaque langue.

Avec cet outil à notre disposition, Gencive Kahn a créé les chaînes et les a divisées en différentes catégories : messages d’erreur, données du jeu, user interface du jeu, et user interface du portail. Après avoir passé quelques jours à indiquer à Weblate les parties à traduire, nous avons finalement eu une meilleure idée de l’ampleur de la traduction qui nous attendait : 7465 mots.

Messages d’erreur : 99 chaînes (517 mots)
UI du jeu : 498 chaînes (3291 mots)
UI du portail : 217 chaînes (939 mots)
Total : 1691 chaînes (7465 mots)

C’est ensuite à Floseidon, traducteur numéro deux, qu’il a incombé de passer à travers les chaînes et de proposer des traductions pour chacune d’entre elles. 7465 mots, cela représente environ 15 pages de texte. Des traducteurs extrêmement expérimentés peuvent traduire environ 500 mots par heure et il leur faudrait donc environ 15 heures pour traduire ces chaînes. Cependant, ni Floseidon ni Gencive Kahn n’ont jamais travaillé sur des traductions de cette taille, et il leur aura été difficile d’atteindre une telle efficacité. De plus, le fait que de nombreuses chaînes contiennent des mots et des concepts qui ont été inventés spécifiquement pour le jeu, rendait le processus de traduction encore plus complexe.

Au final, après de nombreuses séances de traduction tardives et quelques discussions entre les traducteurs et les développeurs concernant la fidélité de certaines traductions, le jeu a finalement été traduit en anglais. Au total, 30 heures sur deux mois ont été consacrées à la traduction et à la révision des traductions des 1691 chaînes de caractères du jeu. Pas mal pour une équipe de deux traducteurs sans réelle expérience de la traduction !

Le jeu peut désormais être apprécié par un public beaucoup plus large et son potentiel de vente a grandement augmenté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s