La Chronique du vieux Navarque : A.R.K. un empire stello-libéral

A.R.K. est un consortium qui résulte de la fusion de trois grands groupes : Azkos Technologies, Ravecroft et Kovaka. Respectivement impliquées dans l’aérospatial, le divertissement et la terraformation, ces entreprises tentaculaires se sont réunies pour former une superstructure qui négocie à la même table que les plus puissants États de la galaxie. Capable d’armer une véritable flotte de guerre, l’A.R.K. ne cache plus son ambition d’exister hors de la Tétrarchie dans un monde où ses milliards de salariés feront office de citoyens arkiens. Commercialement connectés à une énorme quantité de systèmes, son aspiration à l’indépendance est un problème majeur pour toutes les factions. L’A.R.K. est portée par des leaders ambitieux et sans scrupule mais cela ne suffit pas à mener une guerre et remporter la victoire. Si elle veut devenir un empire, elle devra se structurer et se donner du corps.

Vous regrettez ma présence à ce meeting diplomatique, mais sachez même que si je m’en vais l’A.R.K. sera toujours présente à cette table: ces microphones viennent de chez Tespal, cette table est estampillée Nikoa et cet holo-diffuseur est fabriqué par Ledos. Toutes ces firmes sont des annexes de notre empire jalousement critiqué.
—Felicity Blaze

Azkos Technologies produit depuis des centaines d’années des vaisseaux, des stations orbitales. Elle fut la première entreprise à détenir les brevets nécessaires à la fabrication des anneaux de singularité. Son siège se trouve sur Negora. Ravecroft est le géant galactique du divertissement bien qu’elle soit interdite des territoires et des canaux de diffusion cardaniens et qu’elle peine à séduire les populations des confins. Son siège se trouve sur Rjallen. Kovaka est quant à elle historiquement liée à la fondation des Kov qui règne sur le tétrarquat de Chatur. Bien qu’il soit aujourd’hui encore possible de trouver des Kov chez les cadres, Kovaka entretient des rapports très tendu avec la Tétrarchie. Cette entreprise est quasi systématiquement impliquée dans l’aménagement des planètes stériles ou dans la création de zones industriels. Son siège est sur Morozovk. Ces trois monstres du commerce galactique ont formé un consortium pour s’émanciper de l’autorité de la Tétrarchie et faire toujours plus de profit.

Cela soulève cependant ce que Naris Plisken, économiste, appelle le Paradoxark. D’un côté, l’A.R.K. prône le stello-libéralisme et donc la plus grande liberté possible dans les échanges intergalactiques. D’un autre, le Consortium veut se structurer en tant qu’Etat, ce qui passe par la création de taxes, la définition et la protection d’un territoire ainsi que la promulgation de lois. Toutes cela entrave nécessairement la liberté tant convoitée initialement et crée un étonnant paradoxe.

Les Trois veulent qu’on les considère comme la République indépendante et populaire du Fric? Très bien! Qu’ils mettent le doigt dans l’engrenage qui les mènera à la même politique que ces tyrans de la Tétrarchie.
—Jasselan de Myrmezir

Les ambitions des grandes fondations arkiennes font débats au sein même du Consortium et compromettent quelque peu le projet d’un empire stello-libéral. En effet, au sein même de l’A.R.K., la concurrence est plus brutale que jamais. Eskari, Crowhaven, Neegle, Voltam, nombreuses sont les fondations à vouloir diriger la politique du Consortium et tous les coups semblent permis. Les adeptes du stello-libéralisme assistent et participent à l’avènement d’une nouvelle ère qui verra leur modèle triompher ou alors s’effondrer comme un château de cartes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :